Un article 9 très controversé au Japon

A la fin de la 2è Guerre Mondiale, il a été inscrit dans la Constitution Japonaise un article 9 ainsi rédigé :  « Article 9. Aspirant sincèrement à une paix internationale fondée sur la justice et l’ordre, le peuple japonais renonce à jamais à la guerre en tant que droit souverain de la nation, ou à la menace, ou à l’usage de la force comme moyen de règlement des conflits internationaux.

Pour atteindre le but fixé au paragraphe précédent, il ne sera jamais maintenu de forces terrestres, navales et aériennes, ou autre potentiel de guerre. Le droit de belligérance de l’État ne sera pas reconnu. »

« On ne peut pas être indépendant, et on nous dis ironiquement que nous sommes sous le parapluie nucléaire américain, selon la constitution on ne peut pas avoir d’armée (…) les institutions du Japon après guerre sont ne tromperie. » Mitsuhiro Kimura

La réalité en est autrement, le Japon a crée des « forces d’auto-défense », anticonstitutionelle de fait mais légale et qui constitue tout de même la 4ème puissance militaire mondiale. A noté que le Japon n’a aucune capacité de projection, rendant une guerre d’invasion impossible. Il est interdit aux militaires japonais de participer à des combats, mais il leur est possible de participer à des missions de rétablissement de la paix ou de pacification internationale.

La droite japonaise retient cet article comme une honte, comme une marque de leur défaite et d’une humiliation des États Unis et de leurs alliés, contrairement à la gauche qui pense que cet article symbolise la paix.

En juillet 1994, Murayama le premier ministre japonais est le premier socialiste a accéder à ce poste, jusque là, les socialistes avaient fait campagne avec pour slogan « ne pas reconnaître les forces d’auto-défense, ne pas modifier la constitution ». Mais aussitôt arrivé au pouvoir, Murayama reconnaît les forces d’auto-défense et la réalité du traité de sécurité, cette volte face du parti socialiste va désorienter les électeurs et précipiter le parti socialiste dans sa disparition presque total du paysage électoral japonais.

« La constitution actuelle a été mise en place pendant l’occupation 60ans plus tard, elle n’est plus adaptée aux réalités de notre époque. Je pense qu’il est nécessaire de réécrire nous-mêmes une constitution qui corresponde au Japon du XXIème siècle. » Shinzô Abe premier ministre de 2006 à 2007.

Déçus par l’absence d’opposition dans la classe politique, un groupe de 9 intellectuels ont crées en juin 2006 une association de maintien de l’article 9. « L’alliance militaire illégale, illégale vis à vis de l’article 9 qui s’appelle traité de sécurité nippo-américain, et l’organisme militaire illégal vis à vis de l’article 9 qui s’appelle forces d’auto défense sont là depuis plus de 10ans dans l’opinion publique, comme si c’était évident qu’ils soient là. On ne peut plus laisser aller cette situation, surtout quand on sait qu’en 2003, lorsque les américains et les anglais ont attaqués l’Irak, le Japon a envoyé ses forces à l’étranger, on a envoyé des troupes sur place. » Yôichi Komori, secrétaire général de l’association pour l’article 9.

« Nous avons renoncé pour toujours à la guerre d’invasion, c’est dans ce sens que l’on garde l’article 9 » Makoto Iokibe Directeur de l’académie de défense nationale

« La constitution japonaise a été rédigée par les alliés pour facilité la politique d’occupation, il faut donc s’en débarrasser et engager un débat pour adopter une constitution propre à un pays indépendant » Shôichi Nakagawa Député libéral démocrate

Selon les sondages, 55% des Japonais sont favorables à la révision de la Constitution, un élan nationaliste se crée au sein des japonais du fait de la peur de leurs voisins chinois et coréens. L’article 9 pourrait donc bien disparaître, et les initiateurs nationalistes de ce retrait tels que Shinzô Abe vont plus loin en voulant se doter de l’arme nucléaire, mais cette idée semble lointaine même si le Japon a les capacités de s’en doter très rapidement si le besoin est. Il semblerait donc que le Japon puisse très vite entrer dans la scène militaire internationale.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s