Le pic pétrolier

Le pétrole, communément appelé « or noir » est au centre de ce monde. Sur des centaines de millions d’années, sous l’effet d’une pression et d’une chaleur intense, le pétrole a été formé avec des matières vivantes en décomposition. Selon de nombreuses estimations, en moins de 150 ans l’être humain a déjà pris la moitié de la réserve pétrolière mondiale, près de 1.000 milliards de barils.
La plus grande partie de ce pétrole a été utilisé par les pays occidentaux, ce qui a été à la base de leur puissance et de leur richesse.

Aujourd’hui, nous sommes proche du pic pétrolier. Le pic pétrolier désigne le moment où la quantité de pétrole extraite commencera à décroître inexorablement. L’erreur est de penser que ce sont uniquement les pays pétroliers qui s’affaibliront, or ce sont surtout les pays les plus dépendant du pétrole les plus en dangers. Notre façon de vivre au quotidien est entièrement rythmée par le pétrole, surtout la production alimentaire ce qui engendrera une catastrophe sans précédent. La demande mondiale de pétrole ne cesse d’augmenter, alors que les réserves ne cessent de diminuer.
La course au pétrole est de plus en plus violente, les pays pétroliers sont directement désignés comme dangereux afin de les envahir et prendre le contrôle de leurs réserves : l’Irak, la Libye, l’Iran, le Vénézuela, etc..

« L’une des questions que l’on me pose le plus souvent est : Pensez vous que le pic pétrolier déclenchera une catastrophe mondiale ? Ma réponse est : c’est déjà fait. Il y a déjà qui meurent, au moment même où je vous parle, à cause du pétrole. Des gouvernements sont changés, manipulés, renversés à cause du pétrole. Le climat change à cause du pétrole. Et il y a un petit groupe d’hommes, immensément riches, qui le deviennent de plus en plus, grâce au pétrole. » Thom Hartmann

Le pétrole a dans notre société un pouvoir énorme, l’extraordinaire croissance de la population humaine est directement liée à celle ci. En 1800, avec l’énergie tirée du charbon, l’être humain a pu produire plus de nourriture, et a atteint le milliard d’habitants, il a donc fallut des centaines de milliers d’années pour atteindre ce milliard d’habitants. En 1860 on commence à utiliser le pétrole, en 1930 on atteint le second milliard d’habitants, le 3ème seulement 30ans plus tard, 1974 le 4ème milliard d’habitants, 1987 le 5ème, le 6ème et 1999 et le 7ème en 2010. L’accès au pétrole a engendré une explosion de la démographie.
La consommation de cesse d’augmenter, notamment dans les pays occidentaux industrialisés. En 2000, le monde consommait 30 milliards de barils par an, auquel on rajoute une quantité équivalente de charbon et gaz naturel.
Nous sommes chaque jour au contact de 30.000 objets issus du pétrole (ampoules, pull, peinture, pesticides, insecticides, fibres, voitures etc.)
La logique voudrait qu’un organisme doit tirer plus d’énergie de sa nourriture qu’il n’en dépense pour la trouver. Avec le pétrole, cette logique ne s’applique plus. On dépense environ 10 calories (transports, cuisson etc..) pour 1 calorie consommée.
La culture occidentale est basée sur une vérité et un mensonge, la vérité est que si vous êtes nus, affamés, dehors, qu’il fait froid et qu’il pleut, vous êtes malheureux. Si vous êtes habillés, sous un toit, au chaud, avec à manger, vous passez de l’état malheureux à heureux. Le mensonge est de croire que si cela vous rend heureux, en avoir 2 fois plus rendra 2 fois plus heureux, 10 fois plus, 10 fois plus heureux et ainsi de suite, et donc Bill Gates vit dans le bonheur absolu et permanent.
Selon les sondages sur les différentes populations, les américains sont aussi heureux que dans les années 1950, pourtant la consommation par foyer a triplé.

La force de ce mythe l’emporte sur la raison.

Les Etats Unis consomment 25% du pétrole mondial, alors qu’ils ne représentent que 4,5% de la population. Si les chinois consommaient comme les américains, il faudrait 6 planètes Terre, si l’on rajoute l’Inde, et tous les autres pays en voie de développement, il est absolument impossible qu’il y ait de l’énergie pour tous.
La guerre géopolitique sino-américaine est très visible, les révolutions arabes en témoignent, les Philippines, la Syrie etc..

Pendant 50 ans on s’est inquiété de la guerre thermo-nucléaire, elle n’est jamais arrivé du fait que l’on s’est justement inquiété. Le pic pétrolier aura un effet dévastateur on peut alors légitimement se poser la question sur l’ampleur de la catastrophe le jour où les réserves de pétrole ne suffiront plus à l’ensemble des besoins de chaque pays.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s