Wissam, une autre victime de la police.

Durant la nuit de la St Sylvestre 2011, un drame eu lieu à Clermont Ferrand dans le quartier de la Gauthière. La police, selon la version officielle, avait été appelé au sujet d’un homme blessé qu’ils n’ont pas trouvés, sur place se trouvait Wissam qui aurait jeté des projectiles sur une voiture de police et ces derniers se sont littéralement défoulés sur ce jeune homme.  En effet, au moins deux d’entre eux étaient avec des chiens, plaqué au sol et menotté par les policiers de la brigade canine ainsi que roué de coups, Wissam fût jeté en cellule d’isolement au commissariat alors qu’il était inconscient. Wissam était dans le coma, il fût transféré à l’hôpital mais il était trop tard, il mourût 5 jours plus tard. Vient l’heure de l’autopsie, le procureur de la République de Clermont-Ferrand, Gérard Davergne avoua qu’il s’agissait d’une interpellation musclée.
« S’il y a eu faute professionnelle, les procédures disciplinaires et pénales iront jusqu’à leur terme », a assuré le préfet. Pourtant, les deux fonctionnaires ont été simplement mis en congés.

©Riadh Niati

« Les photos du 1er janvier ne sont toujours pas remis au médecin légiste. Après plus de 9 mois, après l’ensemble des erreurs judiciaires, personne ne comprendra que ces photos ne soient pas remises au médecin légiste alors qu’on ne cesse de le répéter. Il ne s’agit plus d’incompétence, il s’agit désormais de malhonnêteté intellectuelle de la justice. Si les photos prises par les policiers le 1er janvier ne sont pas rendues au médecin légiste avant les résultats de la contre-autopsie, nous condamnerons éternellement les acteurs de ce complot, nous leur demanderons éternellement des comptes, nous leur ferons payer qu’ils en soient assurés (la justice condamne à 5 ans de prison la destruction de preuves).

Petites comparaisons :- Affaire les Vergnes en moins de 2 jours : autopsie, conclusion d’autopsie, recherche d’ADN, conclusion recherche d’ADN, travail journalistique de terrain-Affaire Wissam : résultats erronés d’autopsie 3 mois et demi après, attente de 2 mois pour la contre-autopsie, toujours pas de résultats d’autopsie, recherche d’ADN non effectuée, demande de recherche d’ADN refusée, réclamation envers la chambre d’instruction acceptée (car elle aurait du avoir lieu mais les conclusions ne seront pas les mêmes que s’il avait été fait normalement au début )et les conclusions n’ont toujours pas été communiquées.

Nous sommes heureux de voir que la prise en charge de l’affaire des Vergnes a été bonne alors que des juges d’instructions n’ont même pas été saisies alors que la famille n’a toujours pas portée plainte, on constate heureusement que la presse a fait un vrai travail d’investigation et on s’en réjouit. Ceci, n’aurait jamais été possible sans une mobilisation pour Wissam et ça nous encourage à redoubler d’efforts.

Le combat continu pour vous, pour nous, pour eux, les droits ne se donnent pas, ils se prennent. On est tous Wisam et on ne lâchera pas !!!

Comité justice et vérité pour Wissam ( leur page facebook: https://www.facebook.com/comitejusticeetveritepourwissam)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s